Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

4 articles avec pays de vannes

Yves Bleunven, Pierre Le Bodo au poteau !

Publié le par Fañch Ar Ruz

François Goulard, Yves Bleunven, David Robo et Pierre Le Bodo

François Goulard, Yves Bleunven, David Robo et Pierre Le Bodo

Yves Bleunven, conseiller départemental : " Pas les pions de François Goulard"

La présence des élus de Loc’h communauté a été déterminante dans l’élection de Pierre Le Bodo au sein de Golfe du Morbihan Vannes Agglo.

La majorité départementale n’a pas appréciée… Conseiller départemental ayant siégé le plus d’années au sein de l’Assemblée départementale (élu depuis 2001), seul élu au premier tour des élections de 2015, Yves Bleunven, 1er vice-président du conseil départemental vient de se voir retirer ses délégations (affaires scolaires et éducation, politique de l’eau) par le président François Goulard ! Motif : mauvais élève ou élève dissipé ? Quoi qu’il en soit, il se retrouve simple conseiller départemental. La faute à quoi ? La faute à qui ?

Cour martiale

Tout simplement au fait d’avoir soutenu avec les délégués de Loc’h communauté, la candidature de Pierre Le Bodo… « Un élu que François Goulard n’apprécie pas, qu’il ne considère pas à la hauteur pour manager Golfe du Morbihan Vannes Agglo, » souligne Yves Bleunven. « Depuis plus d’un an, François Goulard pilote l’action. En ce qui concerne nos relations, elles se sont sérieusement dégradées à partir du moment où j’ai annoncé soutenir la candidature de Benoît Rolland (comme directeur de campagne), pour les prochaines législatives. Je suis littéralement passé devant la cour martiale. »

La fin d’une époque

Le clash du 12 janvier dernier est notamment lié au fait que François Goulard a toujours intimé l’ordre aux conseillers départementaux de la majorité de ne jamais céder leurs voix à la gauche ! » Pour Yves Bleunven, « on arrive à la fin d’une époque. Sur la forme, François Goulard ne semble pas avoir compris que le monde a changé. Depuis quelque temps, il est contesté, semble confondre siège des Républicains et conseil départemental… Il doit clarifier ses positions. Est-il président du conseil départemental ou chef de parti ? Et puis, pourquoi la présidence de l’agglo ne doit-elle revenir qu’à un Républicain ?  » Sur le fond, « François Goulard est le premier à dire pas d’ingérence et pourtant il en fait à longueur de temps ! (avec l’idée de mettre David Robo à la tête de l’agglo, David Lappartient pourrait passer son projet Aréna etc.). En tant que grand ordonnateur, mettre de l’échiquier, Il apprécierait de mettre ses sujets (vassaux), ses pions… aux postes clefs. Eh bien, nous n’en sommes plus là, on tourne la page ! Il est d’ailleurs temps que cette mascarade s’arrête afin qu’on puisse se mettre au boulot… On a perdu assez de temps comme cela. Montrer l’image d’élus qui se chamaillent, c’est déplorable, » confie Yves Bleunven.

Gazette du Centre Morbihan - 27/01/2017

Publié dans Morbihan, Pays de Vannes

Partager cet article

Repost 0

Liaisons maritimes : les Groisillons débarquent à Vannes !

Publié le par Fañch Ar Ruz

Et dans cette manif, on a pu voir ma pieuvre VEOLIA emportant Groix dans ses tentacules...

Liaisons maritimes : les Groisillons débarquent à Vannes !
Manif des groisillons à Vannes le 6 octobre 2014

Manif des groisillons à Vannes le 6 octobre 2014

Manif des groisillons à Vannes le 6 octobre 2014

Manif des groisillons à Vannes le 6 octobre 2014

Crédit photos: Annaïse Chatté

Liaisons maritimes : les Groisillons débarquent à Vannes !

Malgré la pluie, plus de 600 de Groisillons se sont retrouvés ce lundi matin à Vannes. Ils sont venus manifester leur opposition à une prochaine augmentation des tarifs des liaisons maritimes dans le Morbihan. Une mesure jugée catastrophique pour l'avenir de leur l'île.

Les élus ont été les premiers à faire part de leurs inquiétudes quant aux conséquences catastrophiques que pourrait entraîner la mesure annoncée par François Goulard, président du Conseil Général du Morbihan, de supprimer tous les tarifs préférentiels des liaisons maritimes, dans le cadre de la renégociation de la délégation de Service Public des liaisons maritimes. Une décision qui aboutit à une forte augmentation (jusqu'à 300 % !) du prix de la plupart des billets pour se rendre sur les îles de Groix, Belle-Île, Houat ou Hoëdic.

"Il serait question d'asphyxier les îles concernées que l'on ne s'y prendrait pas autrement."

Aujourd'hui, ce sont les habitants de Groix qui manifestent leur colère. Sur l'île, un collectif s'est créé qui dénonce : "Le coût de passage des marchandises va être multiplié par plus de deux, avec les conséquences que l'on imagine sur les prix des marchandises sur les îles. Le tarif touriste, un des apports cruciaux de l'économie, passe de 31 à 38 euros le week-end alors même que la fréquentation n'a cessé de baisser au fur et à mesure des précédentes hausses de prix du billet. Les résidences secondaires ne sont pas oubliées qui devront acheter 5 allers-retours pour bénéficier d'un tarif de 4€ plus cher par passage... Le tarif morbihannais n'existe déjà plus, aucune ristourne pour les enfants d'insulaires qui voudraient venir voir leurs familles sur l'île, plus de tarifs seniors... Et bien sûr, une des 5 rotations quotidiennes serait supprimée l'hiver. Il serait question d'asphyxier les îles concernées que l'on ne s'y prendrait pas autrement."

C’est comme si on mettait un péage exorbitant devant chez vous du jour au lendemain.

"On veut un moratoire"
Reçu ce lundi, à midi, par le directeur de cabinet de François Goulard pour discuter de cette future délégation de service public des liaisons maritimes, le maire et conseiller général de Groix, Dominique Yvon, est donc venu pour demander un moratoire. Il faut dit-il "tout remettre à plat, rediscuter calmement d'une délégation de service public acceptable pour tout le monde". Pour cela, il pouvait compter sur le soutien de plus de 600 de Groisillons mais aussi des habitants des îles de Houat, Hoëdic et Belle-île dont les élus seront eux reçu ce mercredi et jeudi. Malgré la pluie, le cortège s'était donné rendez-vous à la préfecture pour se rendre ensuite jusqu'à l'hôtel du département, lieu du rendez-vous.

France 3 Bretagne

Publié dans Groix, Pays de Vannes

Partager cet article

Repost 0

Veolia c'est tendance

Publié le par Fañch Ar Ruz

Veolia c'est tendance

Liaisons maritimes. Dix cars pour Vannes

« Mercredi soir, plus de 500 personnes étaient venues s'inscrire à la mairie pour faire le déplacement à Vannes. On a reçu également de nombreux coups de fil de résidants secondaires ou d'enfants d'insulaires qui nous rejoindront directement à Vannes », dit le maire, Dominique Yvon, qui « se bat pour l'avenir économique de l'île, menacé par le projet d'augmenter les tarifs des liaisons maritimes ». Il n'est pas seul à se mobiliser.

Banderoles et pétitions

Mercredi, une vingtaine de personnes représentant les associations d'usagers, les entreprises, les commerces, les résidents secondaires, les élus, étaient réunies à la mairie pour faire un point sur les revendications, étudier les documents chiffrés sur l'évolution de la fréquentation et tenter d'élaborer un argumentaire à opposer aux décisions unilatérales du conseil général. Ces points seront développés par Dominique Yvon, lors de son entrevue de lundi avec les décideurs du Département. Le maire a écrit aux 42 conseillers généraux, qui devront se prononcer sur la future DSP (Délégation de service public) le 17 novembre ; les élus de Lorient Agglo ont été sensibilisés lors de la réunion du conseil de mardi, et le ministre, Jean-Yves Le Drian, a également été contacté. Dans le même temps, les pétitions font florès dans les commerces, sur les réseaux sociaux (5.000 sur le site Avaaz citoyens) et les banderoles sont en cours de confection à Port-Lay. La fanfare répète une partition inspirée du Titanic et les textes de chansons circulent en prévision du défilé de lundi. Quasiment tous les magasins affichent le flyer très explicite : « Iles en danger ». Nombreux ont ajouté : « Commerce en vente pour cause de bateau trop cher. » Lundi prochain, l'ensemble des commerçants ont décidé de baisser leur rideau pour une opération « Île morte », « car c'est ce qui nous attend à l'avenir si les tarifs sont dissuasifs ».

Le Télégramme

Partager cet article

Repost 0

Bilinguisme. Rencontre avec Fañch Ar Ruz

Publié le

Saint Avé.
Dans le cadre de la Quinzaine de la langue bretonne, ce vendredi à 17 h 30 à la chapelle Notre-Dame-du-Loc, Fañch ar Ruz, illustrateur de livres en breton, viendra à la rencontre des lecteurs. Cette rencontre sera articulée autour de la vente et dédicace et d'un pot de l'amitié. La soirée se poursuivra avec les Contes et histoires traditionnels de Bretagne avec accompagnement musical. Jean-Baptiste Le Galloudec entraînera le public dans son univers de contes et légendes. Entrée gratuite.

Le Télégramme 24/05/2013

Rencontre avec Fañch Ar Ruz

Rencontre avec Fañch Ar Ruz

Partager cet article

Repost 0