Le VIADUC de Stival

Publié le par Fañch Ar Ruz

Le Conseil Départemental du Morbihan cherchait désespérément un nom pour le nouveau pont de la déviation nord de Pontivy en octobre 2017...

La question inquiète jusqu’au sommet du Conseil départemental. Quel nom pour le pont, qui enjambe le Blavet, sur la future déviation nord ?

Le Département a décidé de laisser les habitants choisir, par le biais de la presse. Pontivy Journal a mis un sondage en ligne, sur son site internet : à vous de cliquer ! Pourtant, il n’y a rien à gagner à ce petit jeu-là, même pas une boîte de chocolats.

La dénomination du pont a déjà fait des vagues, cet hiver. La maire de Pontivy, Christine Le Strat, l’appelle ’’pont de Stival’’ ; le maire de Neulliac, Jean-Pierre Le Ponner, bondit : c’est le ’’pont de Saint-Eloi’’. Qui va gagner ?

Le Département se désengage, pour éviter d’en faire le pont de la rivière Couac…

Notre dessinateur Fañch Ar Ruz penche pour une autre dénomination… Le Département n’est-il pas le maître d’œuvre de cette rocade ? Rendons à César, etc…

Pontivy Journal

François Goulard et ses conseillers départementaux cherchent un nom pour le pont de la déviation nord de Pontivy
François Goulard et ses conseillers, Benoit Quéro et Soizic Perrault, en passe de trouver un nom...

... Mais finalement, il s'agira du VIADUC de Stival !

Tout le monde connaît le viaduc de Millau, dans l’Aveyron : ce magnifique pont à haubans qui assure la jonction entre le causse Rouge et le causse du Larzac, long de 2 460 mètres, perché au plus haut à 343 mètres et capable de résister à des vents qui soufflent à plus de 200 km/h. Qui dit viaduc, dit ouvrage d’art d’exception. Mais tout est relatif. Surtout à Pontivy ! Nous aussi, on a notre viaduc ! C’est le viaduc de Stival, qui va être ouvert à la circulation le 26 janvier. Sa longueur ? 123 mètres ! Pourquoi cette question ?

Pontivy Journal

François Goulard a décidé que le pont s'appelerait un viaduc
François Goulard, en toute simplicité

Dans le Pontivy Journal du 19/01/2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article