Centre Morbihan Communauté

Publié le par Fañch Ar Ruz

Gérard Corrignan, Noël Le Loir et Jean-Paul Bertho, pas contre un énième mandat

Gérard Corrignan, Noël Le Loir et Jean-Paul Bertho, pas contre un énième mandat

Centre Morbihan Communauté, la nouvelle collectivité regroupant les ex-communautés de communes de Baud, Locminé et Saint-Jean-Brévelay est sur les rails… Dans quelques jours, mercredi 11 janvier, les 48 délégués constitueront le futur bureau du conseil communautaire, composé notamment d’un président et de onze vice-présidents.

Etre président

Président de Locminé communauté, Gérard Corrignan n’a jamais caché son intention de briguer le mandat de président de la future collectivité intercommunale. Quant aux onze vice-présidents : Jean-Paul Bertho, Noël Le Loir, Yolande Kervarrec, Benoît Quéro (secteur de Baud), Grégoire Super, Benoît Rolland, Pierre Guégan (Locminé) et Guénaël Robin, Stéphane Hamon, Pascal Roselier et Gérard Le Roy (Saint-Jean), ils vont se répartir les postes, en fonction de leurs compétences ou peut-être bien de certaines spécificités : ancienneté dans la place, choix pré-définis pour éviter de futures querelles, ménager les sensibilités… qui sait ? Parmi les onze vice-présidents, trois d’entre eux ont fait savoir qu’ils ne seraient pas candidats aux élections municipales de 2020 : Gérard Corrignan (maire d’Evellys), Jean-Paul Bertho (maire de Baud) et Noël Le Loir(maire de Guénin)… Pourtant tous les trois se présentent comme futur président et vice-présidents de Centre Morbihan Communauté !

Vitesse de croisière en 2020

« Certes, j’ai décidé de stopper mon mandat municipal dans trois ans (il aura 71 ans) mais en attendant, je considère qu’il est de bon aloi de préparer le territoire, mettre sur les rails cette nouvelle structure qui atteindra ainsi sa vitesse de croisière en 2020, » lance Gérard Corrignan. Concernant le nombre de vice-présidents (11 pour 43 000 habitants pour Centre Morbihan Communauté alors qu’ils ne seront que 15 pour 191 000 habitants à Golfe du Morbihan-Vannes agglomération), Gérard Corrignan explique : « nos précédentes collectivités ne comptaient pas moins de 23 maires : trois présidents et 20 vice-présidents… Avec la mise en place de Centre Morbihan Communauté, des économies d’échelle sont bien réalisées puisqu’il n’y aura plus qu’un président et 11 vice-présidents. » Toutefois les 19 maires des secteurs de Baud, Locminé et Saint-Jean-Brévelay constitueront le bureau.

« J’en ai encore sous la pédale ! »

Préssenti pour devenir le 1er vice-président de Centre Morbihan Communauté, Jean-Paul Bertho souligne que : « fort de l’expérience acquise au long des quinze années de présidence de Baud communauté, il me semble logique de s’investir pour préparer l’avenir, harmoniser, mettre sur les rails cette future collectivité… J’en ai encore sous la pédale ! » Et Jean-Paul Bertho d’appuyer; « je ne vais pas là pour toucher des indemnités mais pour finaliser ce qui a été mis en place au fil des ans, tout en veillant à ce que les intérêts des uns et des autres soient préservés. Dans trois ans, après 18 années de loyaux services (il aura 73 ans), je raccrocherai. »

Question de motivation

Maire de Guénin, Noël Le Loir est candidat à un poste de vice-président au sein de Centre Morbihan Communauté… « pour faire profiter de l’expérience acquise et des savoirs engrangés au fil des années, » souligne-t-il, affirmant, « qu’il n’existe aucun lien entre la fonction de vice-président de la future collectivité et une candidature aux municipales de 2020. Chez un élu, ce qui compte le plus, c’est la motivation, pas les indemnités ! »

Pas faire de figuration !

Au sein de Saint-Jean communauté, trois maires restent sur le carreau : Pierre Bouédo (Buléon), Jean-Luc Grandin (Billio) et Louis Morio (Bignan)…  « J’ai décidé de ne pas me représenter comme maire de Bignan dans trois ans. Je n’ai pas souhaité non plus prendre de nouvelles responsabilités. Comme vice-président de la future intercommunalité, elles seront nombreuses. J’ai préféré m’abstenir, ne pas vouloir faire de figuration pour toucher la paie ! Je serai néanmoins dans le bureau communautaire, comme les autres maires, » précise Louis Morio.

jmf53
Gazette du Centre Morbihan 10/01/2017

Publié dans Morbihan, Baud, Locminé

Commenter cet article