Veolia c'est tendance

Publié le par Fañch Ar Ruz

Veolia c'est tendance

Liaisons maritimes. Dix cars pour Vannes

« Mercredi soir, plus de 500 personnes étaient venues s'inscrire à la mairie pour faire le déplacement à Vannes. On a reçu également de nombreux coups de fil de résidants secondaires ou d'enfants d'insulaires qui nous rejoindront directement à Vannes », dit le maire, Dominique Yvon, qui « se bat pour l'avenir économique de l'île, menacé par le projet d'augmenter les tarifs des liaisons maritimes ». Il n'est pas seul à se mobiliser.

Banderoles et pétitions

Mercredi, une vingtaine de personnes représentant les associations d'usagers, les entreprises, les commerces, les résidents secondaires, les élus, étaient réunies à la mairie pour faire un point sur les revendications, étudier les documents chiffrés sur l'évolution de la fréquentation et tenter d'élaborer un argumentaire à opposer aux décisions unilatérales du conseil général. Ces points seront développés par Dominique Yvon, lors de son entrevue de lundi avec les décideurs du Département. Le maire a écrit aux 42 conseillers généraux, qui devront se prononcer sur la future DSP (Délégation de service public) le 17 novembre ; les élus de Lorient Agglo ont été sensibilisés lors de la réunion du conseil de mardi, et le ministre, Jean-Yves Le Drian, a également été contacté. Dans le même temps, les pétitions font florès dans les commerces, sur les réseaux sociaux (5.000 sur le site Avaaz citoyens) et les banderoles sont en cours de confection à Port-Lay. La fanfare répète une partition inspirée du Titanic et les textes de chansons circulent en prévision du défilé de lundi. Quasiment tous les magasins affichent le flyer très explicite : « Iles en danger ». Nombreux ont ajouté : « Commerce en vente pour cause de bateau trop cher. » Lundi prochain, l'ensemble des commerçants ont décidé de baisser leur rideau pour une opération « Île morte », « car c'est ce qui nous attend à l'avenir si les tarifs sont dissuasifs ».

Le Télégramme

Commenter cet article